Christophe Hardy
 Addictologue

 
1, Rue des Bois
5361 Mohiville
0488.369.416

Smartphones et réseaux sociaux






L'addiction aux smartphones porte un nom:

La nomophobie


      L’arrivée du smartphone dans notre quotidien a incontestablement changé nos vies. Qui aurait imaginé avant son 
      apparition sur le marché grand public qu’il allait devenir notre compagnon de route au quotidien ? Il nous permet
      de tout faire, à tout instant, n’importe où. C’est une révolution technologique qui nous a sans aucun doute apporté
      énormément. Seulement voilà, le smartphone a pris une telle place dans notre quotidien que beaucoup d’utilisateurs
      ont du mal à s’en passer. Aucun produit technologique n’avait autant influé sur notre façon d’être, notre façon de
      faire, de penser.

      La nomophobie, contraction de l'expression "no mobile phone" et "phobia", est la peur de se retrouver sans son
      téléphone mobile : elle traduit, de fait, une addiction au portable. Elle peut entraîner anxiété et angoisse, voire
      empêcher la réalisation de projets, comme celui de sortir écouter un concert, par exemple, si la crainte de se
      retrouver sans réseau est trop forte. Elle peut être corrélée à certains traits de personnalité.

      Diagnostic de nomophobie

      * Les individus nomophobes tendent à vérifier de façon excessive leurs textos, ou les réseaux sociaux.

      * Ils présentent des difficultés à s'impliquer dans les tâches quotidiennes, craignant la perte de connexion et d'accès
         à l'information.

      * Chez les personnes nomophobes, le fait de découvrir son portable déchargé, ou la peur de le perdre, peuvent aller
         jusqu'à déclencher des crises d'angoisse.

      * Il y a trouble si le patient ressent une souffrance, et que le sujet, ayant perdu sa liberté par rapport au produit, se
         sait incapable de se réguler.


 

 

      Liés à l'utilisation du smartphone, les réseaux sociaux sont aussi générateurs d'addictions surtout chez les
      adolescents mais aussi chez les jeunes adultes jusqu'à environ 30 ans.

 



 
 
Coach tabagisme et alcoolisme
Préventions et actions contre les rechutes
Assistances, conseils, thérapies, ateliers



Les consultations en visioconférence:
Quels sont ses avantages ?